HomeInvestir dans la ProvinceEnvironnement EconomiqueAgriculture

Agriculture

Topographie:

La structure topographique de la province de Sidi Kacem laisse apparaître deux zones distinctes :

1- Zone de basses collines au nord.

2- Zone plaine au sud.

cette topographie favorise l'utilisation des ressources hydriques dans l'irrigation.

Climatologie :

Le climat est de type méditerranéen, tempéré à l’ouest et légèrement continentale à l’est. Les températures moyennes oscillent entre 18° et 40° en été et entre 6°et 13° en hiver.

La pluviométrie moyenne annuelle de la province est d'environ 600 mm dont plus de 90% est concentré entre le mois d’octobre et avril.

Pédologie :

Le Gharb dont fait partie la province, est une cuvette qui s’est affaissée au quaternaire moyen et récent, et dans laquelle se sont accumulés des alluvions dont les caractéristiques pédologiques permettent la distinction de quatre types de sol :

- Dehs : sol des levées alluviales, situé de part et d’autre des oueds, favorable à une large gamme de cultures telles les céréales, la betterave, la canne à sucre, le tournesol etc.… .

- Tirs : vertisol à texture lourde à prépondérance d’argile gonflante, se prête à la céréaliculture et les maraîchages.

- Merja : sol hydromorphe apte à la riziculture et aux cultures fourragères.

- Sablonneux : sol de texture légèrement grossière constituant la bordure atlantique de la plaine.

 

Superficie Agricole Utile :

L'activité agricole constitue l'essentiel de l'economie de la province.la superficie agricole utile (SAU) s'étend sur environ 280 000 ha, représentant plus de 90 % de la surface globale de la province. La surface irriguée, localisée sur la plaine, couvre 60 000 ha dont 49 000 en grand hydraulique. Cette partie connaît un développement et une diversification des activités agricoles et agro-industrielles.

Ressources en eau

La province de sidi kacem est situé dans la zone oû confluent l'Oued Sebou et ses principaux affluents(Ouargha, Beht, Rdom et Rdat) qui composent la majeure partie du réseau hydrographique de la province. Les apports en eau de surface de l'oued Sebou et ses affluents sont de l'ordre de 4.800 millions de m3 par an, soit 28 % du potentiel national en eau de surface.